Vous êtes ici :   Accueil » Réparation d'un pulseur de clim d'Ulysse
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...
Electronique

 749979 visiteurs

 12 visiteurs en ligne

COMMENT REPARER SON PULSEUR DE CLIMATISATION


Je possède un monospace Fiat Ulysse de 2001 (équivalent Peugeot 806, Citroën Evasion et Lancia Zeta). Cela faisait un certain temps déjà qu'un bruit spécifique de feuille morte coincée nous énervait dans cette voiture. Nous ne savions pas si effectivement un objet était coincé dans le conduit d'air. Après observation et prise d'informations sur des forums (par exemple : www.planete-citroen.com), il s'est dégagé plusieurs points :
 

  • il ne faut plus mettre de filtres de climatisation sinon par temps de pluie, les filtres se gorgent d'eau et le (ou les) pulseur(s) peine(nt) d'où certaines casses (recommandation PSA). Dans mon cas, j'ai démonté les trois filtres pour garder le cadre support et remplacer le filtre lui-même par du grillage à garde manger collé bêtement à la colle à chaud.
  • il y a des modèles avec 1 pulseur et d'autres avec 2. Dans mon cas, c'est une clim auto avec un seul pulseur côté passager.
  • en fonction de la vitesse de ventilation et des virages de la route, le bruit disparaît ou la vitesse de ventilation change.
  • le prix d'un pulseur de clim complet (moteur +régulateur) serait de 330€ et le régulateur seul serait de 180€ (prix donnés en moyenne sur les forums)

Vu le prix, je me suis dit qu'une bonne investigation en valait la peine. Je vous explique donc en détails mon cas. Je dis bien mon cas car je ne sais pas si c'est la même panne pour tout le monde et il existe plusieurs types de pulseurs. La différence principale à mon sens est que le mien comporte 3 fils (+12V, 0V et consigne en 0-5V) alors que certains auraient 4 fils !!


L'intervention :



LE BUT DE CETTE INTERVENTION EST DE DEMONTER LE REGULATEUR POUR LE DERESINER ET REFAIRE LES SOUDURES QUI ONT LACHEES. EFFECTIVEMENT, LE CIRCUIT RESINE A SES COMPOSANTS QUI NE SONT PAS BIEN SOUDES. LE MOUILLAGE EST INSUFFISANT ET LE TRAVAIL DE LA RESINE AVEC LA CHALEUR A CASSE LES SOUDURES DE L'ASIC. CETTE DESCRIPTION CORRESPOND A MON CAS DE FIGURE.

La bête se cache ici ! Si si, je vous l'assure :


pulseur01.jpg

Retirer la vis au fond du vide poche. Cette vis tient une équerre métallique qui soutient un boîtier électronique.
pulseur2

Voici le boîtier maintenu derrière le vide poche.


pulseur3

Et le ventilateur à droite de ce boîtier. Une fois, le boîtier électronique retiré, le ventilo tient par 3 vis torx. Le dégagement des gros connecteurs cylindriques d'à côté permet d'atteindre plus facilement la troisième vis. Ces connecteurs sont montés sur une platine encliquetée sur 2 petites rotules. Ne pas oublier de déconnecter le moteur afin de ne pas tirer sur le toron.

pulseur4

La platine est maintenant par terre. La moquette avait déjà été retirée par un garage avant l'acquisition. Je pense que l'opération peut se faire sans toucher à la mousse ou à la moquette.

pulseur5

Voici le bloc ventilo + régulateur.

pulseur6

Commencez par retirer le cache pour débrancher les deux cosses du moteur. Défaire la vis que l'on voit pour extraire le moteur.

pulseur7

Le moteur est retiré. On peut maintenant accéder au régulateur tenu par 3 torx.

pulseur8

Voici la bête vue de l'autre côté.

pulseur9

Voici le support vierge de son équipement.

pulseur10

Vu de l'autre face.

pulseur11

Première chose : passer un bon coup de soufflette.

pulseur12

Personnellement, j'ai mis un coup de bombe silicone sur les deux paliers mais ce genre de moteur tourne de toute façon assez durement à la main contrairement à toute attente.
VERIFIER QUE LE MOTEUR TOURNE BIEN AVANT DE METTRE EN CAUSE L'ELECTRONIQUE. FAIRE UN ESSAI DU MOTEUR SEUL SUR UNE BATTERIE OU UNE ALIMENTATION DE LABO.

pulseur13

Le régulateur et sa référence pour info. Brochage de gauche à droite : 0V, consigne, +12V.

pulseur14

La première opération consiste à retirer les 3 clips métal qui maintiennent les transistors MOS. Cette opération se fait avec 2 tournevis plats. On en glisse 1 dessous et l'autre derrière. Celui de derrière dégrippe le clip alors que celui de dessous l'extrait.

pulseur15

Voici le dessous du radiateur.

pulseur16

Voici le radiateur sans son circuit résiné. C'est ce qu'il vous faudra obtenir.

pulseur17

Pour réparer le circuit, il faut retirer la résine. La résine est de type polyuréthane. Cette résine est môle et se ramollit à la chaleur. A l'aide d'un sèche cheveux (ou d'un décapeur thermique bien maîtrisé car il  ne faut pas trop chauffer non plus), d'un petit tournevis plat, d'un cutter et de patience, vous retirerez toute la résine pour obtenir le résultat de la photo.

ATTENTION lors de cette opération à ne pas détruire de piste ou de composant. Vous avez la chance de voir le circuit sans résine donc de pouvoir anticiper vos coups de tournevis. Une fois avoir dégagé le dessus avec votre tournevis, passer le cutter sur les côtés au maximum toujours avec votre sèche cheveux en chauffe. Le but est alors de décoller la platine du fond. Il faut pour cela retirer au maximum la résine en haut (côté opposé au connecteur d'alimentation). Chauffer tout le circuit tout en exerçant un bras de levier avec un tournevis sur les côtés du circuit. ATTENTION aux composants du dessous. J'ai cassé une capa céramique en faisant levier ainsi. Regarder bien la photo suivante pour situer les composants.

Remarque : le dessin à côté du régulateur est le contour du circuit imprimé avec ses connecteurs réalisé sous Eagle car mon but premier était de refaire le circuit. Je ne pensais pas que l'opération se résumerait à refaire des soudures.

pulseur18
 


 Voici le circuit. C'est la partie du dessous avec le circuit de commande ELMOS (un ASIC à priori). Les boîtiers SOT23 sont des zener de 11V ou 22V pour ceux que ça intéressent.

pulseur19


  • Essayer le circuit sur table pour voir. En déformant légèrement le circuit, il peut remarcher ou inversement suivant ses contraintes.
  • La manip consiste maintenant à dégager les pattes du circuit intégré à l'aide d'un outil bien pointu genre brucelle à CMS.
  • Refaire les soudures.
  • Faire un essai sur table pour valider la réparation. Dans mon cas, seules les soudures de l'ASIC étaient cassées mais le mouillage des soudures est tellement faible que d'autres peuvent être cassées.
  • Remonter le circuit dans son boîtier sans oublier la graisse thermique sur les MOS.
  • Remettre les trois clips qui assurent le maintien et le contact thermique des MOS.
  • Résiner le circuit. Pour moi, ça tombe bien, on a la même technique au boulot, j'en ai donc profité. Sinon, je pense que l'on peut trouver les deux constituants de cette résine en bricolage ou bien en modélisme. Remettre une polyuréthane et pas du silicone ou le l'époxi car le coefficient de dilatation est supérieur et la casse est sans doute inévitable. On voit déjà qu'avec cette résine c'est juste alors à vous de jouer ...
  • Reprendre les étapes en sens inverse pour le remontage et bienvenue au silence dans l'habitacle et une température de régulation bien meilleur.


Comment ça marche :
ce démontage et une analyse avec oscilloscope, pince de courant,... m'ont permis de tirer les conclusions suivantes :
 
  • le moteur est alimenté par le régulateur avec une tension analogique et non pas comme évoqué sur des forums en PWM. Ce montage linéaire est obtenu à l'aide de 3 transistors MOS montés en parallèle.
  • le régulateur utilise apparemment un ASIC de chez ELMOS pour faire la commande linéaire
  • 3 shunts mesurent le courant dans chaque branche (ce sont ces espèces de bout de languettes de métal)
  • la consigne de vitesse est analogique et on retrouve les niveaux de commandes suivants (obtenus sur la voiture avec la commande de vitesse de ventilation de la clim) :
arrêt : 138mV
V1 : 1.03V
V2 : 1.38V
V3 : 1.72V
V4 : 2.06V
V5 : 2.56V
V6 : 3.24V
V7 : 4.45V
(pour information, ces valeurs sont quasi identiques à celles retrouvées sur un forum)
  • Un essai sur table avec le ventilateur non capoté donne le tableau de résultats suivant :
Consigne de vitesse
(V)
Tension de sortie du régulateur
(V)
Courant d'entrée du régulateur
(A)
0 0 0
 0.15  0  0
 1.02  2.92 2.82
 1.35  3.85  3.65
 1.69  4.82  4.80
 2.03  5.76  6.00
 2.47  7.03  8.10
 3.10  8.68  11.10
 4.40  11.63  17.50
 5.00  11.63  17.50
 en l'air  5.3  5.60

Je précise que les essais ont eu lieu sur table avec une alimentation fixée à 13.5V et le ventilateur n'étant pas capoté, la charge n'est pas la même que sur le véhicule. Les courants sont donc légèrement différents que ceux indiqués ici. Comme l'impédance d'entrée de la consigne est assez élevée (environ 40kohms), nous avons en l'air une vitesse imposée qui peut varier en fonction de la longueur de fils branchée et non raccordé côté commande et de l'environnement.

Mots-clés associés

Date de création : 30/01/2009 @ 23:15
Dernière modification : 06/04/2011 @ 21:45
Catégorie : - Electronique
Page lue 73273 fois


Réactions à cet article

Réaction n°11 

par Urtxintxa le 02/08/2013 @ 12:16

Mille mercis pour ce super tuto,

J'ai suivi les recommandations, et ça marche !

Grâce à cette réparation, je suis nettement remonté dans l'estime de mon épouse !


Réaction n°10 

par eric le 29/09/2012 @ 20:30

Bravo pour ce guidage pas à pas précis et superbement présenté !
J'ai procédé comme indiqué en me contentant de dégager le CI pour refaire les soudures (1 seule était défectueuse).
La paix règne à nouveau dans l'habitacle.
Merci mille fois pour cette aide généreusement offerte.
Eric

Réaction n°11 

par michel le 17/08/2012 @ 17:50

Bonjour.

 Bravo pour le tuto, j'ai un 806 qui cumule tous les problèmes existant sur ce modèle y, et le bruit des pulseurs en faisait parti!

J'avais effectivement une des pattes du CI qui était dessoudée à une extrêmité, ainsi que des soudures limites sur les trois transistors de puissance.

Voila ça marche. Merci k


Réaction n°8 

par bruno le 29/03/2012 @ 17:31

Bravo et merci,

J'ai fait la manip en 1 heure. J'ai ainsi économisé une somme rondelette que je n'investirai pas chez les constructeurs en question !!!!

Pour ceux qui hésitent, lancez vous et commencez par ne refaire que les soudures du circuit intégré (asic), c'est la seule zone où il faut bien enlever la résine pour que la soudure acroche; et pas besoin d'en remettre après réparation.

En fait le plus dur c'est d'accéder aux 3 vis pour démonter/remonter le ventilo!!!

BRAVO.


Réaction n°7 

par lecubain le 22/09/2011 @ 06:42

Bonjour,

Je viens d'avoir exactement le même problème avec mon peugeot expert.

J'ai exactement la même référence que vous pour mon module de puissance.

J'ai suivi à la lettre vos conseils. 3 pattes du CI sont à ressouder.

Pensez-vous que l'on puisse remonter et faire fonctionner le module sans noyer le circuit imprimé dans la résine polyurétane ?

Félicitations pour votre site d'une richesse exceptionnelle et pédagogiquement irréprochable ! BRAVO.


DébutPrécédent [ 1 2 3 4 ] SuivantFin


Vous appréciez un article ?
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
Captcha reload
Recopier le code :
Vous êtes ici :   Accueil » Réparation d'un pulseur de clim d'Ulysse
 
Recherche
 
Texte à méditer :  Attention, un train peut en cacher un autre !! eek  Monmon